Puissance Dys / Association / Historique

Historique

L’historique de Puissance Dys est directement associé au parcours de sa fondatrice, Béatrice Sauvageot, qui depuis toujours développe des projets, en équipe, initiateurs de découvertes importantes ou d’actions constructives dans le domaine de la dyslexie, de l’apprentissage et du bien-être. C’est grâce à la collaboration avec son mentor le docteur Jean Métellus qu’ont été érigées les diverses découvertes alliant l’art et la science, afin d’augmenter non seulement les taux de réussite des rééducations du langage oral et écrit, mais aussi pour les personnes qui ne présentaient aucun trouble mais qui désiraient augmenter leurs potentiels cérébraux: mémoire, concentration, attention, diminution du stress, etc.

Béatrice Sauvageot a travaillé pendant plus de 12 ans à l’hôpital, avec une activité de recherches, en libéral et au sein de différentes missions de lutte contre l’illettrisme, l’exclusion, la réinsertion, l’insertion, l’apport des neurosciences auprès d’artistes professionnels et de sportifs de haut niveau. Tout cela au sein de Puissance Dys, avec des partenaires comme le ministère de l’Education nationale, du Diocèse, du ministère de la jeunesse et des sports, de la santé, des conseils régionaux ou nationaux ou encore d’autres organismes en France et à l’étranger.

1986 - 1990
• Béatrice Sauvageot participe à des projets pilotes dans les classes aménagées musique de différentes écoles au sein de l’Education Nationale et du Diocèse, ou en école privée, avec Jean Charles Ringard, Jack Lang, Claude Allègre et les pôles ECLAIR sur Paris.

1989 - 1991
• Béatrice Sauvageot initie un groupe de transversalité interdisciplinaire réunissant pour la 1ère fois au monde des spécialistes très pointus dans leurs domaines à l’INSEP (Institut national de Sports et d’Education Physique) à Paris. Des entraîneurs, psys, maîtres d'arts martiaux, de yoga, chefs d'orchestre, danseurs et chorégraphes, analystes du mouvement, informaticiens, réalisateurs, se réunissent pour étudier les équipements pour enfants dans les jardins publics et mettre en place le travail de préparation des sportifs de haut niveau pour le Jeux Olympiques de Barcelone.

1990 - 1996
• Béatrice Sauvageot effectue des missions d’enseignement au sein d’écoles primaires et secondaires, en tant que professeur, puis en tant que formateur des enseignants.

1990 - 1993
• Début de la collaboration avec l’Institut Kodály Kecskemét, centre hongrois développant des méthodes d'apprentissage par la transmission d’outils pédagogiques diversifiés.

1992
• Création de l'association Puissance Dys par Béatrice Sauvageot et Jean Métellus.
• Prix de la Fondation de France.

Depuis 1992
• Béatrice Sauvageot s’implique gracieusement auprès des ministères de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports, de la Santé, du Diocèse, des écoles privées. En partenariat avec les professeurs, les familles, les directrices et les directeurs des établissements (enfants de la maternelle jusqu’au BAC), elle forme et offre des outils afin d’améliorer les troubles Dys à l’école.


1993
• Analyse par l'institut des Langues Orientales des écrits de Dys de tous âges pour valider l’existence d’une langue Dys.

1993 à 1998
• Mise au point de groupes de soutien bénévole pour les enfants, adolescents et adultes en situation précaire, grâce à la mairie du 11ème arrondissement de Paris, de l’Association des Médecins du 11ème.

1994
• Etudes menées dans le cadre de l’INSERM sur le transcodage.

Depuis 1994
• Béatrice Sauvageot dirige des équipes médicales et paramédicales pour la sensibilisation à la dyslexie, en France et en Europe (par exemple dans des établissements scolaires et universitaires, des maison d'arrêt des femmes de Versailles, des bibliothèques, le métro à Paris avec un pasteur et un prêtre, des congrès en Italie, Allemagne, Espagne, Luxembourg, Suisse, Belgique, Pays-Bas, Grèce).

1995
• Travail d’immersion complète dans des familles de Dys, avec les ados et les adultes pour ouvrir notre compréhension de leur vie au quotidien et leur fonctionnement.
• Recherches sur la dyslexie à travers l’histoire. Les racines, les parallèles, la vie des Dys et de leurs familles, leur profil psychologique, neurologique, physique. Etude de cas célèbre comme : Leonardo da Vinci, Rodin, Pasteur, Victor Hugo, Agatha Christie, Charles Branson (Virgin), Steve Jobs, …

Depuis 1995
• Mise en place des dépistages, des formations pour les enseignants et les thérapeutes, des sessions de stages intensifs pluridisciplinaires.En France, Paris (siège de le l’Association), Ile de France, Marseille, Nice, Lunéville, Metz, Aix-en-Provence, Sète, Montpellier, Bordeaux, Douvres la Délivrande, Rouen, Caen, Lille, Corse, en Martinique, à la Réunion; en Italie (Padoue, Bologne), en Grande Bretagne ( Manchester, à Londres), aux Etats-Unis (San Francisco, New-York), en Belgique, en Suisse (Vive et la Tour de Peilz, Lausanne et Zurich) en Espagne (Madrid et Barcelone), aux Pays-Bas (Amsterdam, La Haye), en Allemagne (Franfort).

1995 - 1998
Travail avec le docteur Etévenon à l’hôpital Saint Anne puis au CHU de Caen sur l’imagerie fonctionnelle et des EEG. Ces images cérébrales ainsi que les bilans des neurologues ont conduit à la conclusion suivantes: les Dys ont une répartition cérébrale différente qui ne dysfonctionne absolument pas ! Ce fut une découverte qui allait bouleverser toutes les théories et les thérapies existantes, ainsi que les idées reçues. Elle fut très mal accueillie en France. A l'époque nous avons prouvé que l'on pouvait rééduquer les Dys grâce à la plasticité cérébrale. 6 ans plus tard, cette découverte est devenue officielle partout dans le monde.

1996, 1997, 1998
• Formations en entreprise pour le « bien-être » chez Bouygues.

1996 - 1999
• Formations au sein de l’INPI de Paris Parmentier (Ecole professionnelle de Formation pour les assistantes sociales, éducateurs, moniteurs jeunes enfants). Savoir-faire spécifique au passage de l’apprentissage à la professionnalisation (en collaboration avec Odile Oury, danseuse, interprète-chorégraphe, membre fondateur de l’équipe artistique au sein de l’Association).

Depuis 1996
• Contributions à des programmes universitaires afin d’améliorer le temps des thèses et de rentabiliser les publications et les actions menées, les rendre accessible au grand public
• Mise en pratique de programmes de progression de l’orthographe et de l’envie de lire chez les non-Dys, de la mémorisation, de l’attention et de l’organisation.
• Création de programmes de préparation aux examens.

Depuis 1997
• Participation à des conférences pour les mutuelles : reconnaissance de la Méthode par MGEN, ADOSEN, MGP, Swiss Life, MNH.


1998, 2000
• Béatrice Sauvageot crée des Unités d’Urgence pour des missions humanitaires concernant le langage oral et écrit dans diverses régions du monde (Magreb, Cameroun, Gabon, Roumanie), grâce à de nombreuses ONGs et à la participation de RFI (Radio France internationale).

Depuis 1998
• Réalisation de bilans et tests complets.
• Organisation de stages pluridisciplinaires filmés, avec 3 intervenants, formation des parents.Les films des stages permettent à différents spécialistes, neurologues, linguistes, psys, ostéopathes, kinés et orthophonistes d’observer à distance et de donner un avis ou un conseil pour l’élaboration du diagnostic.


Depuis 1999
• Travail sur l’alphabétisation: utilisation de la langue gestuelle et de nos découvertes sur la prosodie pour accélérer l’acquisition du langage oral et écrit.

Depuis 2000
• Béatrice Sauvageot est experte auprès de la Fondation de Gaz de France pour la lutte contre l’illettrisme: conférences et interventions dans toute la France, pour tous les publics.


2000
• Formations en entreprise pour le « bien-être » chez Rowenta
• Béatrice Sauvageot crée la méthode «34 phonèmes / 610 graphèmes: un jeu d’enfant».
• Béatrice Sauvageot enseigne aux formateurs en charge des personnes immigrées ne parlant pas du tout français, des personnes illettrées et des étudiants étrangers.

2000 - 2006
• Béatrice Sauvageot participe activement à la production de décrets et de lois pour les Dys.

2001
• Travail de prévention dans tout le département du 93, grâce au projet Prévention de la région. (Tournées en caravane dans tous les collèges et lycées dans le département avec médecins spécialisés, et médecins scolaires afin de prodiguer des conseils d’hygiène et de donner des outils de prévention, d’éducation et de rééducation.)
• Partenariat sur des projets pilote du Diocèse: photocopies pour les Dys, plans d’adaptation, obtention de mesures individualisées, sensibilisation des enseignants, du primaire, du collège et du secondaire.

2002
De la Tension à l’Attention: création de conférences interactives et de formations dans les enseignements publics et privés sous contrat et hors contrat.

2002 - 2005
• Aide aux bénévoles qui aident à faire les devoirs au sein des Maisons des Jeunes et de la Culture, incluant une cellule de victimologie pour la dyslexie dans certains lieux d’accueil spécialisés par le passage de psychothérapeutes spécialisés.

2004
• Publication de la méthode «34 phonèmes/610 graphèmes: un jeu d’enfant».

Depuis 2004
• Actions annuelles pour l’insertion et la réinsertion (par exemple à la Maison d’Arrêt des Femmes de Versailles). Les groupes sont pilotés par des mairies, des bibliothèques, des médiathèques, des centres d’accueil, des organismes de formation et de prévention de la délinquance.


2004, 2006, 2007
• Béatrice Sauvageot est maître de mémoire à l ’Ecole de Logopédie de Liège, Belgique.

2004, 2006, 2010
• Formations entreprise pour le «bien-être» chez EDF et GDF.

2005
• L’association est reconnue d’intérêt général.

• Prix du meilleur FSI (Fond Social Européen) sous la direction de Nelly Lopez à partir du noyau de la Maison des Jeunes d’Issy-les-Moulineaux (92).

Depuis 2006
• Création et mise en place du Spectacle «Vive la dyslexie».


2006
• Spectacle «Vive la dyslexie» à l’Espace Jemmapes, 3eme festival du mot, la Charité sur Loire et à Apedys Vendée à Cholet.

2007
• Spectacle «Vive la dyslexie» au Théatre de Chatillon sur Seine.

2008
• Spectacle «Vive la dyslexie» au Théâtre de la Maison de la Culture de Palaiseau, Apedys 91
• Béatrice Sauvageot enseigne au CNSMDP, module de formation pour le Certificat d'Aptitude aux fonctions de professeur dans les Ecoles contrôlées par l'État, en particulier les Conservatoires Nationaux de Région et les Écoles Nationales de Musique.
• Béatrice Sauvageot est maître de mémoire à l’Ecole d’Orthophonie de Lille.
• Béatrice Sauvageot est maître de stages pour une thèse sur les travaux de l’association pour les Sciences du Langage à l’Université de Lyon.

2009
• Spectacle «Vive la dyslexie» à l’Espace Kiron, Paris.
• Puissance Dys développe des solutions pour les devoirs, avec l’aide de familles belges au cours d’une université d’été.
• Organisation de diverses formations de méthodologies passionnantes et efficaces pour les musiciens et les chefs d’orchestre suite au travail commencé en 1990 avec l’Institut Kodály Kecskemét, en Hongrie.
• Béatrice Sauvageot est experte auprès d’Ubisoft pour la réalisation d’outils  «intelligents».

2010
• Spectacle «Vive la dyslexie» au Pôle Simon Lefranc, mairie de Paris.
• Journée d’intervention autour de la transversalité à Aurillac, avec Pablo Cueco et Mirtha Pozzi, dans le cadre d’une formation proposée à des intermittents du spectacle par FAITART.
• Organisation de la Dyspride le 10.10.10 au théâtre Sylvia Montfort (Paris), avec différents intervenants: Tim Burton, Claire Nebout, Lionel Abelanski, Jean-Yves Lacombe, Sylvie Fournier, Stéphane Suchaneck en duo avec son fils, les parents et les membres de l’association et le théatre de Montfort grâce à l’aide de Christine Richard.

2010 - 2011
• Béatrice Sauvageot est co-directrice d’une thèse sur la dyslexie pour un doctorat en art esthétique et linguistique au sein de l’Université de Budapest, Hongrie.

2011
• Formations en entreprise pour le «bien-être», chez Monoprix.
• Spectacle «Réussir sa vie, Réussir à l’école ?», auprès des bénévoles au sein d’une action de lutte contre l’illettrisme au Théâtre Déjazet à Paris.
• Participation à la première colonie de vacances pour les Dys organisée par l’AADYS sous l’égide du docteur Certin (Mutuelle Sociale Agricole) avec la participation du Crédit Agricole et de la mairie de Jarnac dirigée par le Dr Nicole Bardou.
• Béatrice Sauvageot est directrice de projet pour la réalisation du film «conscience et ambilexie neurologique» réalisé pour un festival en Italie et en Ukraine.

2012
• Formations en entreprise pour le «bien-être», chez Ina.
• Divulgation du terme "Bilexie".
• L’association est honorée par l'assistance Publique des Hôpitaux de Paris, des linguistes collègues de Métellus en Europe et aux États - Unis.
• Béatrice Sauvageot est co-directrice invitée pour un doctorat sur le thème «dyslexie en France et en Italie».

2012 - 2013
• Exposition «Dyslexies parce que onze c'est trop», avec le soutien d’Olivier de Serres et d’Henri Cueco, des sérigraphies de mécènes anonymes ainsi que l’aide de 50 familles bénévoles.

2013
• Formations en entreprise pour le «bien-être», chez Subsea.
• Béatrice Sauvageot crée une nouvelle typographie pour les Dys en collaboration avec Sophie Cure, diplôme Olivier de Serres.

2013 - 2014
• Béatrice Sauvageot est maître de mémoire l’école Olivier de Serres (Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d'Art).

2014
• Spectacle «Vive la dyslexie» au Théâtre de la Comédie nation (programmation mensuelle reprise en septembre - www.comedienation.fr)
• Formations en entreprise pour le «bien-être», chez Kering
• Participation au collectif européen ARISCULTURE, dirigée par Giedre Cibuskaite.

2015
• Création des applications avec Marianne Pichon en collaboration avec Louis Bossart, Fanny Mercier, Sigmagine, Marie Halopeau et Tania Pividori.
Mise en place d’un groupe de recherches avec Ubisoft et 3 orthophonistes : Valéry Lambert, Anne Zonder et Sylvie Tissot.
Préparation avec les familles de Dys d’une formule efficace, stage intensif avec parents, enfants, adolescents et adultes à Abano Terme : Thalasso et Dyslexie.
L’association Puissance Dys est soutenue par la fondation Gloriamundi.

2016
• Candidature auprès d’Ashoka afin d’intégrer un programme de formation.
• Parution du livre «Adieu la dyslexie» aux éditions Robert Laffont.
• Accueil au CREPS PACA site d’Antibes des premiers stages d’une semaine en immersion au sein d’une structure d’état : rééducation intensive pour le parent et l’enfant ou les adultes Dys, ainsi que les professionnel de santé et d’éducation (février, mai, juillet, octobre)

2017
• Participation au département Recherches et développement d’Ubisoft, sous la direction de Serge Hascoët et de Benjamin Haddad
• Lauréate du programme IMPACT ASHOKA formation sous formes de séminaires de 2 jours : Bordeaux, Toulouse, Paris , Nantes
• Travail d’essaimage des applications pour Android et IOS, mise en place des Dysplay
• Stages au CREPS PACA site Antibes : février, mai, juillet, octobre, décembre
• Parution de «Adieu la dyslexie» aux éditions J’ai LU
Méthode
0 vote(s)
Dys Académie
0 vote(s)
PDYS_icone9
0 vote(s)
Stages
0 vote(s)
Applications
0 vote(s)
Ambilexie et Bilexie
0 vote(s)
6 éléments
Méthode
Béatrice Sauvageot révolutionne l’approche thérapeutique des troubles Dys.
Dys Académie
Depuis de nombreuses année, chercheurs, médecins et artistes portent les projets de Puissance Dys et contribuent au développement de ses outils. Grâce à leur travail, leur passion et leur ouverture vers un échange de compétences, de nombreux projets Puissance Dys ont pu voir le jour.
Stages
Applications
Ambilexie et Bilexie